Votez toutes les 2h!
. . . . .
CADEAUX ?
Nos Events
Feu d'Artice: Kensei offre à ses habitants la joie de voir un feu d'artifice au Sud de la Grande Plaine. Pour l'occasion, des nombreuses échoppes de tous genres ouvrent leurs stands aux visiteurs le soirs et leur proposent nourriture, goodies et objets traditionnels. Evénement pourtant festif, personne ne sait ce qui se passera avec les gangs qui se réveillent...
C'est à suivre ici.



 
Nous cherchons & avons besoin de KAZUKI !
N'hésitez pas à aller voir les prédéfinis ou à en inventer !
Nous recherchons toujours des Hide et des Kazuki pour équilibrer la force des clans !
Les Policiers et les Citadins attendent également la venue des leurs !
Après sondage, nous avons décidé d'une norme pour les titres de vos rps !
Pensez donc à les modifier selon ce modèle : Titre du RP [PV/Libre - Hentai/Soft - Statut]

Partagez | 
 

 Détective Sawada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar

Masculin
→ Messages : 18


MessageSujet: Détective Sawada    Lun 12 Aoû - 16:06





I/ Pour commencer

Etat Civil;


Personnage : Prédéfini [] / Inventé [X]



• Hiroshi SAWADA

• 24 Octobre 1988
• 26 ans
• Brigade Police
• Ex-Militaire/ Policier
•– Détective Homicide




II/ Tous différents

Descriptions;


Comment la plupart des gens décrivent le détective Sawada ? Il y existe sans doute nombreux qualificatif pour décrire quel genre d’homme notre cher protagoniste est, cela varie sans doute un peu selon votre relation avec ce dernier. Certes vous dirons qu’il s’agit d’un flegmatique personnage sur lequel les morts ont peut-être un peu trop déteint, d’autre vous dirons qu’il s’agit de l’homme le plus fascinant que vous pouvez connaître… peu importe ce que vous attendez à propos de ce dernier, mieux vaut ne pas trop ce fier aux rumeurs, car elles ne lui rendent pas toujours justice. Lorsqu’on approche ce dernier, il ne faut surtout pas oublier le parcours de vie de ce dernier, cela a joué un grand rôle dans sa façon d’être aujourd’hui, mais nous allons voir tout ça un peu plus loin.

Le détective Sawada est un homme que l’ont décrirait sans doute comme étant sombre et sérieux, c’est sans doute un peu dû au fait qu’il affiche très rarement un sourire. Il n’est pas pour autant un homme malheureux, bien qu’avec son métier il est parfois un peu difficile de demeurer très positif face à la vie. À chaque jour il voit le visage le plus horrible que la cité offre, celui d’un homicide. Combien de gens sont tués au Japon annuellement ? Si vous connaissiez le nombre, il est fort probable que vous n’oseriez plus mettre le nez dehors. Face à tout cela, notre cher protagoniste semble être si froid et indifférent, mais au fond il ne l’est pas. Il ne s’agit que d’un masque vous savez, seuls les psychopathes ne sont pas affectés face à ce genre d’horreur et notre cher détective est loin d’être un psychopathe. Afin d’être objectif et de résoudre ce genre de crime, il doit parfois se montrer un peu distant du monde, d’observer la scène d’un point de vu extérieur. Entrer dans la tête d’un criminel n’est pas toujours facile… et lorsqu’on y est ont cherche rapidement la porte de sortie. Au travail il ne sourit pas et c’est tout simplement parce qu’il n’a aucune raison d’être heureux lorsqu’on voit ce qu’il voit régulièrement. Nous n’allons point entrer en détail à ce sujet… cela pourrait possiblement en choquer certains.

Il s’agit là d’un personnage très sérieux et strict, avec lui il est parfois un peu difficile de blaguer. En tant qu’ancien militaire, ce dernier est devenu un homme très discipliné et cela parait énormément dans sa méthodologie au travail. Tout se fait dans les règles de l’art, suivant le livre… ou presque. Il lui arrive par moment de devoir contourner certains règlements afin d’obtenir les résultats souhaités. Les méthodes de ce dernier sont parfois un peu plus outrancières que celles normalement employées par les policiers de la cité, surtout lorsqu’il détient un suspect, surtout lorsqu’il sait qu’il s’agit du meurtrier. Il sait par moment se montrer très persuasif et ses méthodes ne plaisent pas toujours au Capitaine ni aux Avocats. Il tente de minimiser les dommages physiques et seulement d’utiliser le côté psychologique, mais par moment il se dit qu’il n’a pas d’autre choix. Est-il un homme violent pour autant ? Est-ce qu’il est possible que les horreurs du monde aient fini par faire de lui un homme agressif ? Le Capitaine a dû détourner les regards plus d’une fois, mais ses interrogations finissent toujours par donner des résultats.

Ce dernier est un être très minutieux et attentif au moindre détail, ce qui est loin d’être un défaut lorsqu’il est sur une scène de crime. Est-ce toujours pratique dans la vie de tous les jours ? La plupart des gens ignorent leur entourage, parfois de façon inconsciente, parfois volontairement. Il y a des choses dans notre monde un peu moche que l’être humain cherche à éviter, surtout lorsqu’on habite dans les quartiers les plus sombres. Des gens louches s’y trouvent… et la plupart des gens ne font que passer et n’osent pas observer ou remarquer. Notre cher Sawada tant qu’à lui ne peut point s’empêcher de tout remarquer. Qu’il s’agit d’un malaise chez une jeune fille alors que son «petit copain» est tout près, d’un jeune homme nerveux face à un groupe… d’un voyou tentant de revendre un instant d’extase chimique à un pur étranger… il remarque tout ça. Est-ce qu’il intervient à chaque fois ? Si c’était le cas, il n’arrêtait jamais. Il ne dormirait plus la nuit… heureusement qu’il y existe un remède pour ce genre de problème. Un peu de whisky aide parfois à oublier le reste du monde. Finalement, peut-être qu’il est un peu malheureux notre cher Sawada. Ne croyez pas qu’il s’agit d’un alcoolique bien qu’il boit un peu de façon régulière. II n’est pas du genre à être saoul chaque nuit ou bien à ne pas pouvoir rentrer au boulot à cause d’une gueule de bois. Jamais ce dernier ne touchera une goutte d’alcool lorsqu’il est au travail.

D’ailleurs, quel genre d’homme est-il en dehors du bureau ? A-t-il beaucoup d’amis ? Une femme ou des enfants? Il s’agit là d’un homme célibataire marié à son travail. Certains collègues lui disent qu’une femme dans sa vie lui ferait le plus grand bien, qu’il sourirait peut-être un peu à l’occasion ! Ce n’est pas qu’il n’essaie pas d’avoir quelqu’un dans sa vie, mais pour les gens comme lui les relations personnelles ne sont pas ce qu’il a de plus facile. Ne pas savoir si ce soir il va mourir à cause qu’il a creusé trop loin lors d’une enquête, devoir passer des nuits complètes penchées sur un dossier… les absences fréquentes et les horaires peu structurés, cela ne donne pas beaucoup de place à une vie de couple très saine. Enfin, certains y arrivent c’est sûr, mais pas lui. En dehors de son travail, il revoit occasionnellement quelques anciens confrères militaires et occasionnellement il va boire un verre avec un de ses collègues du bureau. Toutefois, la vie privée du Détective Sawada est très peu active. Il n’invite jamais les gens chez lui et lorsqu’il est invité à rejoindre un groupe de gens à certains évènements particuliers, ce dernier semble toujours posséder une raison pour ne pas se montrer le bout du nez.

Le côté sombre et mystérieux de ce dernier joue parfois un peu à son avantage… ou du moins il pourrait possiblement en prendre avantage s’il le souhaitait. Nombreuses femmes semblent trouver ce dernier plutôt attirant et fascinant. Sans doute sont-elles un peu attirées par ce qui est inconnu, peut-être cherchent-elles à réparer un homme qui semble être brisé. Cela importe peu, car ce dernier semble posséder une certaine popularité auprès de la gente féminine. Certes, avec ses collègues il faut demeurer très professionnel, mais il a reçu quelques avances par moment. Il a eu quelques relations au fil du temps, mais rien n’a jamais vraiment su durer. Elles semblent parfois se montrer un peu plus «amicales» avec ce dernier, mais notre cher Sawada ne se laisse pas séduire si facilement. Il demeure souvent un peu indifférent envers le tout, mais n’allez pas croire que c’est parce qu’il ne possède aucune attirance pour la gente féminine. À l’occasion il s’ouvre un peu, il se laisse charmer et charme à son tour. Il lui arrive de sourire un peu, d’être un peu plus humain. Il ne s’agit pas d’une machine !

Il possède ses joies, ses peines comme tous. Il possède même certains passe-temps et aime certains trucs dans la vie! Les quelques personnes ayant eu l’occasion de mettre les pieds chez lui savent qu’il s’agit là d’un avide fan de musique. Adorant le jazz, le blues et même le rock, il possède une charmante petite collection d’albums musicaux. Il possède aussi un amour pour le cinéma et la littérature. Certes avec son travail il prend très peu de temps pour lire et va que très rarement regarder un bon film au cinéma… mais cela lui arrive. Ce dernier aime aussi garder la forme et s’entraine sur une base régulière. Il s’agit d’une bonne façon de se détendre, de laisser sortir le négatif qui est en lui.

Enfin, il y existe de toute évidence un être de chair et de sang qui va en harmonie avec cette personnalité ! À quoi ressemble-t-il ? Nous avons précédemment fait la mention qu’il s’agisse d’un homme un peu attirant, ou du moins intrigant. Si vous croyez que les charmes de ce dernier n’est que dû à sa personnalité, vous vivez sans doute dans un univers fantastique où personne n’est, même un peu, superficiel. N’allez point dire que ce qui vous attire uniquement chez les gens est ce qu’ils ont au fond du cœur, car vous êtes de terribles menteurs ! Il est loin d’être moche notre cher détective Sawada. Avec sa gueule très masculine et virile, il est sans doute un peu le portrait du male alpha. Surtout avec son air pratiquement toujours sérieux, ce dernier ne semble démontrer aucun signe de faiblesse. Une crinière sombre typique d’un être natif du Japon, la crinière de ce dernier a poussé depuis son service militaire… la tête rasée ne lui a jamais été très flatteur. Cette couronne ténébreuse descend jusqu’à ses épaules, mais ne va pas plus loin. Celle-ci habituellement bien entretenue, mais lorsqu’on passe des nuits blanches il nous arrive tous de nous négliger un peu par moment.

Comme tout être natif du Japon, ce dernier possède les typiques sombres prunelles qui accompagnent le portrait du Japonais moyen. Sombre comme la nuit, il s’agit là du miroir vers l’âme ! Les prunelles de Sawada nous révèlent si peu par moment, cet être semble être si distant et inexpressif même ses yeux ne le trahissent pas. Ont peu parfois y discerner une once de mélancolie ou de solitude par moment… ou peut-être est-ce là juste l’impression que l’on a face à ce regard glacial. Les prunelles sombres et mystérieuses ne nous révèlent pratiquement rien à propos de ses sentiments et ce n’est que lors de rare occasion que les yeux de ce dernier ouvrent les portes de son âme et de son cœur.

Avec ses sessions d’entrainement régulières, ce dernier possède la forme c’est évidentes, toute fois c’est lorsqu’on l’observe mis à nu que l’on constate qu’il s’agit d’un homme que le pourrait décrire comme étant… bien entretenu ? C’est une façon de décrire le corps bien musclé et athlétique de notre beau ténébreux c’est bien certain. Avec des abdominaux d’acier, des muscles bien découpés et les épaules bien larges et carrées, ce dernier peut se montrer comme étant un peu imposant par moment. Certes il n’est pas l’homme le plus grand au monde, s’élevant tout du haut de ses 180 centimètres, mais le physique de se dernier peut parfois se montrer comme étant un peu intimidant. Quant à son poids, cela dépend un peu du temps de l’année.

Le style vestimentaire de ce dernier est fort simple, bien qu’il ne s’agit pas nécessairement de ce que l’ont s’attend de la part d’un policier de la cité. Il faut dire qu’en tant qu’être détective lui permet de porter autre chose que l’uniforme typique. Il n’est pas du genre à porter des complets, ce n’est pas un monsieur vestons cravates notre très cher Sawada. Possédant un style très sombre, il est généralement vêtu d’un en noir ou d’un gris très foncé. Des bottes de combats, un jean, un t-shirt et son long manteau noir qui est pour aussi bien dire la signature de ce dernier. Il s’agit d’un look très simple rien d’extraordinaire. Il est parfois difficile de croire qu’il s’agit là d’un membre des forces de l’ordre par moment, mais une fois qu’il montre son badge il n’y a aucun doute !






III/ Une vie, une destinée

Biographie


;
Chapitre I : Un premier regard sur le monde
Toute vie commence à un endroit où un autre et en ce qui concerne le cycle de vie de celui qui un jour sera reconnu comme étant le détective Sawada du département des homicides à débuté le 24 octobre 1988. Il s’agissait d’une journée d’automne particulièrement fraîche, les feuilles tombaient de plus en plus des arbres et la mélodie glaciale de l’hiver s’annonçait de plus en plus en cette fin de saison. Depuis quelque temps, la famille Sawada attendait avec anticipation la venue au monde du leur second enfant, de leur premier garçon. L’horloge de l’hôpital général de Kensei, situé dans l’ouest de la cité, affichait 16h37 et depuis déjà quelques heures Sawada Kaede, la mère de notre protagoniste, sentait ses contractions se rapprocher, le petit garçon cherchait à voir le monde à l’extérieur du berceau maternel. Nous allons vous épargner les détails un peu graphiques de la suite des évènements, car malgré la beauté d’une naissance, il ne s’agit pas nécessairement d’un spectacle pour les cœurs sensibles. Certes certains décriront le tout comme étant la chose la plus magnifique et ils ont sans doute raisons, mais c’est loin d’être aussi doux qu’un coucher de soleil lors d’une magnifique soirée d’été. II s’agit là d’une femme donnant naissance au fruit de ses entrailles par la manière la plus naturelle qu’il existe.

C’est alors que l’horloge afficha 18h21 que les premiers cries de Sawada Hiroshi furent entendues. À peine quelques secondes dans ce monde et déjà il est s’agit là d’un véritable combattant. Dans les bras de sa mère, les premiers liens se forgèrent rapidement. À leur côté Sawada Nobu laissa couler quelques larmes de joies face à la naissance de son fils, tout comme il avait fait lors de la naissance de sa fille. Il s’agit là de la chaire de sa chair, du mélange parfait de son code génétique et de celui de la femme qu’il aime. Son fils, celui a qui il va devoir montrer ce que signifie être un homme dans cette ère moderne, celui qui un jour deviendra l’homme de la famille.

Tant de choses sont incertaines en ce qui concerne l’avenir du jeune être qui vient de naître, toute fois un amour inconditionnel est sans doute ce qui a de plus certains en ce qui concerne son future… enfin, le temps passera suffisamment rapidement et les jours qui nous semble si loin devant nous, ces jours-là ils vont être derrière nous plus rapidement qu’on peut le croire. Il fut nommé Hiroshi en l’honneur du défunt meilleur ami de Nobu, Toyotomi Hiroki. Enfin, cela est sans doute un fait un peu trivial et sans importance. Il s’agissait là pour la famille Sawada d’un homme extraordinaire qui malheureusement n’aura nullement l’occasion de faire partie de la vie du jeune Hiroshi.

Que savons-nous de la famille Sawada ? Sawada Nobu, un policier pour la cité de Kensei à l’époque approchait la trentaine alors que son épouse, Kaede était une enseignante dans un Lycée, celle-ci âgé de 26 ans. Une famille typique, une famille respectable et bien ordinaire. Ils n’étaient pas riches, mais vivaient tout de même forts confortablement. Deux ans plus tôt, le jeune couple avaient eut leur premier enfant, Sayuri. Vivant dans leur petite maison, la venue d’un second enfant n’a pratiquement pas causé de modification au rythme de vie de la famille, sauf l’arrêt du travail temporaire de Kaede. Enfin, nul besoin d’entrer dans plus de détails que ça, ceci n’était qu’une parenthèse afin de mieux comprendre l’environnement dans lequel notre protagoniste a grandi.

Chapitre II : Un premier pas, une première porte
Le temps a passé et le petit être qu’il était se transforme de plus en plus en un petit garçon maintenant âgé de 5 ans. Comme tous les enfants, notre jeune homme était un étudiant au sein du système scolaire public. Certes, il ne s’agit sans doute pas des écoles les plus prestigieuses toute fois il faut y aller selon les moyens. Il y a de cela un an et demi, la mère de notre protagoniste c’est retrouvé dans un accident de voiture lui ayant causé quelques dommages à la colonne. Pour la vie de tous les jours, elle peut prendre son temps, toute fois pour la vie d’enseignante les longues heures de travail lui était rendu insupportable à cause de la douleur. Notre jeune Hiroshi du donc intégrer le système public. Il ne s’agit pas nécessairement d’une mauvaise chose, car notre jeune homme apprit rapidement ce qu’est le véritable visage du Japon moderne. Certes, les écoles privées possèdent une meilleure réputation, un plus grand taux de placement dans de bonnes institutions par la suite, mais il faut faire avec ce qu’on a.

Un étudiant plutôt moyen, rien d’extraordinaire lors de ses premières années. Ce dernier ne s’est point démarqué parmi les autres, se fondant dans la masse. Ce n’est une mauvaise chose, ont évite souvent les problèmes ainsi. Ce dernier n’était pas le plus haut de sa classe, toutefois dès son jeune âge il était évident que certains cours ou domaines intéressaient ce dernier plus que d’autres. Rapidement en grandissant, alors que son corps se développa, Hiroshi se mit à exceller dans les sports. L’histoire et les sciences furent des cours qui le passionnaient. II n’était certes pas le plus brillant parmi ses confrères, toutefois alors que les années passèrent, ce dernier se démarqua un peu plus…

Chapitre III : Danse avec les anges
De sa naissance jusqu’au début de sa puberté, la vie de Sawada Hiroshi n’a rien n’eut de bien excitant ou de passionnant. Enfin, les évènements qui se sont produits lorsqu’il avait 14 ans ne sont pas exactement ce qui a de plus… comment dire… merveilleux. L’adolescence est dans doute la période où les êtres humains sont le plus étranges. Des jeunes créatures en pleines expansions, de la terre cuite que l’ont peut modeler afin d’en faire des adultes responsables dans notre société. Toutefois lorsqu’un évènement un peu plus tragique survient dans la vie d’une créature instable il est pratiquement impossible de prédire les impacts que le tout peut avoir sur l’avenir.

C’est alors que notre jeune homme et sa sœur exécutaient un retour à la maison, marchant jovialement sur le trottoir tout en se racontant les diverses anecdotes de la journée. Aucun d’entre eux n’aurait pu se douter que d’ici quelques instants leur vie allait être bouleversée à jamais. Une fois entrés à la maison, les jeunes êtres ont fait leurs salutations habituelles, continuant le rituel qu’ils pratiquaient depuis déjà quelques années. Toute fois, une fois rendus au salon les deux jeunes êtres ont eu devant leurs yeux le sombre portrait de leur mère en larme accompagnée du chef de police. Les deux êtres ont eu une réaction un peu différente face à la nouvelle qui leur fut annoncée. Alors que la jeune Sayuri émit un cri aigu rempli de colère et de chagrin, notre jeune homme quant à lui ne semblait point savoir comment bien réagir à la situation. Leur père avait été tué lorsqu’il était en service.

Il demeura un peu froid, sous le choc avant de courir à sa chambre afin de s’y enfermer. Nombreux coups de poing dans les murs, des cries de colères furent émis jusqu’à ce que sa mère et Sayuri ont fini par le rejoindre. La famille venait de perdre un membre, cela créa un vide au sein des Sawada. Ils savaient tous qu’un jour qu’il y aurait une possibilité que cela arrive, mais rien ne les avaient réellement préparé à entendre cette sombre nouvelle. Avec le paternel de décédé, le seul adulte de la maisonnée était la mère dont l’accident avait affaibli le corps, rendant tout travail difficile. Il s’agit là aussi d’un vide dans leurs cœurs… mais le côté financier de la famille n’allait pas tarder à afficher les premiers signes de l’inévitable déclin.

Le temps allait surement aider les blessures émotionnelles, mais leur future était certes devenue incertain. La pension et les assurances n’allaient pouvoir que les aider temporairement. Certes les collègues, les amis et la famille allaient tous tenter d’aider à leur façon, mais nul ne peut être une aide financière constante. Le temps passa donc peu à peu, les funérailles puis éventuellement la famille du vendre la maison et déménager… les résultats scolaires d’Hiroshi firent une chute cette année-là.

Chapitre IV : Au service du pays
Les garçons finissent tous par devenir des hommes un jour ou l’autre. Ils finissent tous par grandir, mais cela ne signifie point qu’ils ont trouvés leur chemin. Ils sont parfois plus perdus que jamais. Notre cher Hiroshi quant à lui a choisi de se raser la tête et devenir, comme certains le diraient, un chien du pays. Il prit le chemin militaire et apprit à travers cette voie ce qu’est la véritable discipline de soi. Le parcours de son enfance à certes au des hauts et des bas, cela lui a forgé un certain caractère, toutefois le jeune homme qu’il était en partie brisé afin de mieux servir son pays.

Certes dans l’ère actuelle la vie de soldat n’est certes pas la même que durant l’époque où son père et son grand-père se sont enrôlés dans l’armée. Il s’agissait là d’une époque bien différente. Oui, notre cher protagoniste suit aujourd’hui les traces de son père… sans doute afin de l’honorer. Cette vie fut dure pour lui, mais elle lui fit le plus grand bien. Certes sa sœur et sa mère n’étaient pas trop enchantées par le choix de notre jeune homme. Toutefois, cette voie lui procurait une très bonne éducation qu’il n’aurait sans doute pas pu se payer autrement et puis les quelques Yens d’extra qu’il arrivait à obtenir, le tout était constamment envoyé à sa mère et à sa sœur. Depuis le départ tragique de son père, Hiroshi dut rapidement assumer le rôle de l’homme de la maison.

Rapidement notre charmant protagoniste se forgea quelques amitiés avec quelques autres soldats. Il s’agit là de son mode de vie. Depuis qu’il s’est enrôlé alors qu’il a eu ses 18 ans. Ce chemin il l’a emprunté durant nombreuses années… mais toutes personnes connaissant la suite de l’histoire sait très bien que cette vocation ne dura pas plus que quelques années. Il continua cette route jusqu’à l’âge de 22 ans où après avoir apprit le décède de sa mère notre protagoniste c’est retiré des forces et c’est un peu mis à l’écart du monde. Un accident de voiture fut la cause… enfin un accident c’est ainsi que les inspecteurs en charges ont déclaré le tout.

Avec les difficultés financières et le décès de son mari, Kaede s’était tranquillement laissé tomber dans un monde de plus en plus obscur… et certaines personnes un peu douteuses côtoyaient par moment la mère de notre protagoniste. Toutefois, ce que notre cher Hiroshi voyait semblait être que la pointe de l’Iceberg… même Sayuri avait été laissée dans l’obscurité en ce qui concernait la vie de leur mère. Notre cher protagoniste sombra alors dans une dépression durant quasi un an… laissant derrière lui la carrière de militaire.

Chapitre V : Sortir de l’obscurité afin de plonger dans la gueule de cerbère.
Avec quelques encouragements de sa sœur et d’amis militaires, notre protagoniste finit par sortir de l’obscurité, de ce monde noir dans lequel ce dernier s’était lui-même enfermé. Peut-être est-ce parce que son père lui est venu en rêve… peut-être cherchait-il un peu à connaître la vérité derrière la mort de sa mère…, peu importe la raison suivant cette période, sombre Sawada Hiroshi entra à l’académie de police. Le temps passé dans l’armée du Japon ne fut point en vain, cela joua même à son avantage. Nous allons vous épargner les détails du curriculum et de tout ce qui fut requis afin d’entrer dans les forces de police de Keisei.

Rapidement, le jeune Sawada se fit une très bonne réputation en tant que policier très discipliné. Certes, le fait que le père de se dernier était un ancien membre des forces à sans doute un peu aider, le nom était déjà bien connu au sein des forces de l’ordre. Alors qu’il était à l’aube de son 24ième anniversaire, ce dernier fut transféré aux homicides. Il s’agissait là du département que ce dernier avait tenté d’intégrer depuis son entrée à l’académie de police. Certes, il n’allait sans doute jamais pouvoir ouvrir à nouveau le dossier du décès de sa mère puisque celui-ci avait tout simplement été classé comme étant un accident… mais au moins ce notre cher Hiroshi savait qu’il pourrait faire en sorte que les meurtriers ne s’en sortent pas et que les autres familles affectées par ce genre crimes puissent trouver un peu de réconfort sachant que le responsable est derrière les barreaux. Sans doute un peu idéaliste… c’est l’attitude qu’il avait en entrant à l’académie… mais avec le temps cette mentalité s’est un peu transformée alors qu’il voyait de plus en plus clairement les véritables couleurs de la cité.

Un an plus tard suite à avoir intégré les homicides, notre cher protagoniste fut promu au rang de détective, l’un des meilleurs du département. Il avait sa réputation… autant en tant que celui d’un des meilleurs détectives… mais aussi pour ses méthodes d’enquêtes et de travails parfois suivant le livre… parfois il s’agissait d’une toute autre histoire.

.




IV/ Hors-Jeu :

Vous, derrière tout ça



• Prénom / Surnom : Frank
• Âge : 24 ans
• Niveau RPG : Intermédiaire ou Avancé ?
• Comment avez-vous connu le forum? En recherchant sur le net
• Avez-vous un Double-compte sur le forum? Non
• Des remarques ou des suggestions à faire? Bien structuré, bon contexte, j’ai hâte de faire évoluer mon personnage
• Code Règlement : Lu & Approuvé




Dernière édition par Hiroshi Sawada le Mar 27 Aoû - 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
私 は Habe Nemirov



avatar

Masculin
→ Messages : 39


MessageSujet: Re: Détective Sawada    Mar 27 Aoû - 2:37

Ta fiche est terminée ou il y a encore des modifications que tu voudrais y apporter avant que je la valide ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Masculin
→ Messages : 18


MessageSujet: Re: Détective Sawada    Mar 27 Aoû - 4:38

Elle est terminée, désolé jai pas modifier la description
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
私 は Aellia Kaede



avatar

Féminin
→ Messages : 248


MessageSujet: Re: Détective Sawada    Mar 27 Aoû - 8:45

Bonsoir & Bienvenue sur le forum Very Happy

Alors, je suis globalement satisfaite de ta fiche. Tu construis un personnage équilibré et réaliste que l'on imagine facilement dans l'ambiance du forum. Il n'est pas juste "trop noir" ou "trop fort" mais également avec d'autres points qui compensent ces traits importants, c'est très agréable à voir dans la fiche d'un nouveau membre. Félicitation pour ce point.
Pour ce qui est de l'apport en ligne et en matière des descriptions et de l'histoire c'est également nickel  pour moi. On connait tout ce dont on a besoin pour comprendre et imaginer ton perso'. Tu apportes mêmes les descriptions de manière attrayante, c'est un gros point positif (:
Le seul point négatif que j'ai à relever et qui va te demander une relecture/correction de ta fiche, ce sont les fautes d'orthographe/grammaire qui parsèment ton texte. En effet, même si tu as une bonne expression/langue, tu as tendance à faire pas mal de fautes "bêtes" type se/ce ou on/ont et er/é, avec une relecture et un correcteur orthographique type word/bonpatron ce sera vite fait (:
Je sais bien que tout le monde n'a pas de facilité avec l'orthographe et la grammaire et je ne t'en blâme pas. Fais juste attention à te relire pour tes futurs rp et ce sera parfait (:

Si ce n'est ce petit point à corriger, ta fiche est très bien et, vraiment, ton perso m'a beaucoup accroché Very Happy
Tu es donc officiellement Validé !

Ceci est bien entendu une décision du staff. Si tu le souhaites, Habe veut bien te poster un petit compte rendu de ta fiche point positif/négatif pour t'aider ou te mettre en avant ce qui marche bien et ce qui pêche un peu plus. Si cela t’intéresse n'hésite pas à le demander Wink

En tout cas, je suis vraiment contente de t'accueillir sur le forum et j'espère pouvoir croiser Hiroshi au cours d'un de mes rps avec mon DC (Laena) ! Very Happy
Bon rp et n'hésite pas à parler du forum autour de toi (nous allons le relancer incessamment sous peu comme je te l'ai dis) car nous avons besoin de membres Wink

_________________


Kit de Rits-u de SOSRPG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
私 は Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Détective Sawada    

Revenir en haut Aller en bas
 

Détective Sawada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kensei no Ichi :: Administration : Rules & Co' { HRP :: ▬ Bureau des Inscriptions :: → Personnages Validés :: → Brigade de Police-

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com