Votez toutes les 2h!
. . . . .
CADEAUX ?
Nos Events
Feu d'Artice: Kensei offre à ses habitants la joie de voir un feu d'artifice au Sud de la Grande Plaine. Pour l'occasion, des nombreuses échoppes de tous genres ouvrent leurs stands aux visiteurs le soirs et leur proposent nourriture, goodies et objets traditionnels. Evénement pourtant festif, personne ne sait ce qui se passera avec les gangs qui se réveillent...
C'est à suivre ici.



 
Nous cherchons & avons besoin de KAZUKI !
N'hésitez pas à aller voir les prédéfinis ou à en inventer !
Nous recherchons toujours des Hide et des Kazuki pour équilibrer la force des clans !
Les Policiers et les Citadins attendent également la venue des leurs !
Après sondage, nous avons décidé d'une norme pour les titres de vos rps !
Pensez donc à les modifier selon ce modèle : Titre du RP [PV/Libre - Hentai/Soft - Statut]

Partagez | 
 

 Hantise [libre - soft - en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
私 は Jun Isono


avatar

Féminin
→ Messages : 110


MessageSujet: Hantise [libre - soft - en cours]   Mer 26 Juin - 10:54



Dernière édition par Jun Isono le Mar 16 Juil - 4:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Masculin
→ Messages : 16


MessageSujet: Re: Hantise [libre - soft - en cours]   Lun 15 Juil - 5:40


Petit lapin, court. Et vite, surtout si tu veux survivre.

Non, ce n’est pas pour ma survie, c’est pour la gloire. J’aime ça. Montrez-moi que je suis bon, que je suis le meilleur. Courant aussi rapidement que je le peux. C’est avec cette dernière pensée que je franchis la ligne d’arrivée. Je suis le meilleur. Je tourne la tête vers les autres gars, totalement essoufflés par la course que j’ai gagnée. Encore une fois.  Je suis tout aussi essoufflé que les autres, mais j’ai un sourire victorieux plaqué sur le visage. Que c’est bon, tellement bon que…non,  je ne vais pas m’étaler sur ce sujet. Pas maintenant en tout cas.

Après une course aussi acharnée, la seule chose à faire serait de prendre une touche pour m’enlever toute la sueur que j’ai pu créer. C’est d’un pas lent et en jetant mon essuie sur mon épaule droite que je me dirige vers les vestiaires. D’autres gars arrivent vers moi en courant, me lançant une tape dans le dos tout en me félicitant. C’est ça, faite donc petit agneau, vous qui ne serez jamais assez bon pour me dépasser ne serai-ce que d’une seconde. Je leur souris et leur annonce que je vais me doucher. Je pue. Je n’aime pas ça.

Arriver à la douche, c’est un jet d’eau froide qui m’accueille. Sur le coup de la surprise, je me recule d’un bond. Je passe ma main sous l’eau pour être sûr de retourner sous le jet quand l’eau me conviendra, et c’est après quelque seconde que mon corps remplace ma main. Je baisse la tête, laissant l’eau couler le long de mes cheveux. Mmh, c’est jouissif. Je reste sous l’eau quelques minutes, le temps que tous sortent de douches publiques. Je suis seul. Perdu dans mes pensées.

Quand je sors, il fait déjà nuit. Je hausse les épaules et me dirige vers mon bar préféré. J’y croise immédiatement mon barman favori qui m’offre un verre, si j’en paie trois. Ça marche. Me voilà donc assis au bar, 4 verres en face de moi. Je vois le premier cul sec. Une goutte coule le long de ma lèvre que je récupère rapidement avec un coup de langue. Plus loin, une jeune fille ouvre la bouche en fixant la mienne face à mon geste. Un sourire en coin se marque sur mes lèvres et la demoiselle relève les yeux vers moi. Je lui fais un clin d’œil et son attention est vite détournée par un gars qui vient la coller en me lançant un regard noir. Je hausse un sourcil amusé. Je m’amuse ou non ? Prenant un deuxième verre que je bois cul sec, je me dis que non, ce soir je serai calme. Un air amusé flotte néanmoins sur mon visage et l’homme s’énerve tout seul. Facile, vraiment très facile. Je ne me retiens pas d’éclater de rire. L’homme me fixe en montrant son poing. Je hausse les épaules et flute le troisième verre. Je m’ennuie. Je détourne la tête de cet homme ridicule et de sa poupée Barbie. Rien d’intéressant ce soir. Il n’y a que des gens ennuyeux. J’affonne le dernier verre avant de me lever pour quitter le bar. Bourré ? Non. Bien ? Oui.

Mes pas m’entrainent au parc. Je ne sais pas quelle heure il est. J’ai une compétition de sport demain après-midi, il faudrait peut-être que je dorme avant. Je rentre mes mains dans les poches. Je marche à la vue de tous, je m’en fiche royalement de la population qui se promène dans ce parc. Dealer, dragueur, violeur, tueur, et bien d’autres. Je marche sous la lumière des réverbères. Je m’installe sur un banc, observant le paysage et j’aperçois une jeune fille assise sur un banc avec des écouteurs. Elle ne laisse pas paraitre grand-chose, mais elle a l’air sur le qui-vive. Une droguée qui attend son dealer ? Bha, elle fait ce qu’elle veut. Il faut soit être dingue pour se promener seul dans un parc, soit avoir bu quelques verres, soit être extrêmement fort et n’avoir peur de rien. Je ris. Et m’arrête rapidement lorsque je me rends compte que je suis en train de rire seul, sur un banc, dans un parc, en plein milieu de la nuit. Je vais me faire passer pour un malade.

La jeune fille se lève et marche en direction de la sortie. Tiens, ça me fait penser qu’il faudrait vraiment que je parte dormir pour être en forme ! Je me lève et prends la même direction que la demoiselle, les mains toujours ne pochent. J’espère qu’on ne va pas penser que je la suis pour la violer dans un coin, ce n’est vraiment pas mon style. M’enfin, je m’en fiche, ils peuvent penser ce qu’ils veulent.

À quelques mètres de moi, la fille s’arrête, se tourne et commence à marcher à reculons. Je hausse un sourcil. Elle est étrange. Et c’est là qu’elle se plante en se prenant le pied dans je ne sais pas quoi. Je ris. C’est ce qui arrive quand on marche à l’envers. Je continue mon chemin. Et m’arrête près d’elle, sans l’être trop non plus.

- Besoin d’un coup de main ?

Ha, je ris de ma phrase. Elle va me prendre pour un pervers qui la suit. C’est sûr. C’est en éclatant de rire que je continue dans ma lancée, hâte de voir sa réaction qui sera sûrement tout aussi drôle. Enfin, sauf si l’alcool me joue des tours et que c’est un mec avec un flingue en face de moi. Je pense que je rirai moins, sur le coup.

- Ou d’un cours pour apprendre à marcher devant soi et non à reculons ?

C'est avec un sourire amusé que je fixe la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
私 は Jun Isono


avatar

Féminin
→ Messages : 110


MessageSujet: Re: Hantise [libre - soft - en cours]   Lun 15 Juil - 7:15



Dernière édition par Jun Isono le Mar 16 Juil - 4:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Masculin
→ Messages : 16


MessageSujet: Re: Hantise [libre - soft - en cours]   Lun 15 Juil - 21:52


Décidément, je ne sais pas ce qui me prend de rire bêtement comme je le fais. Ce n’est pas vraiment dans mes habitudes. La demoiselle s’est relevée et me regardait d’un air suspicieux. Non, en fait, la situation est assez drôle, et mon état n’arrange rien. Je ne sais pas ce qu’il y avait dans ses verres, mais je n’ai pas l’habitude de réagir si vite à l’alcool. Il n’y aucun bruit aux alentours, aucun chat, rien. Seul le bruit de vent caressant les feuilles vient couvrir le silence.

La jeune fille me regarde attentivement, ce qui me fait encore une fois rire. Comment peut-on être aussi sérieuse… enfin, dans un sens, si nos rôles étaient inversés et que j’étais en face…de moi, je n’arriverais pas à me sonder c’est sûr.

- Ha ha, vraiment très marrant. Franchement vous devriez garder votre humour à deux balles pour vous.

Pam, et un coup de bâton en pleine face. Elle est amusante et a de la répartie. Devrais-je m’amuser ? Un sourire s’installe au coin de mes lèvres. Vraiment amusante. Je me tords de rire, même si, en soi, il n’y a rien de drôle.

- Mais... ça n'a rien de drôle !

Cette constatation me fit me tordre encore plus, je m’en tiens le ventre tellement ça en est douloureux. Je suis partit d’en un fou rire, ça en est fini de moi. J’en ai les larmes aux yeux.

- Quoi ?! Qu'ai-je dit de si drôle ?! On va attirer l'attention sur nous si tu continues !

Je m’arrête de rire pour la regarder. J’ai remarqué le tutoiement, mais ça ne me dérange pas.  De loin, je constate qu’elle est gênée, même si je n’en suis pas sûr puisqu’il fait noir et que je suis saoul. Je la regarde sérieusement, ce qui m’a attiré l’attention, c’est le fait d’attirer l’attention… ce qui me fait à nouveau sourire… je n’en ai rien à faire des autres, qu’ils pensent ce qu’ils veulent, je fais ce que je veux. Un bruit se fait entendre, discret, mais bien présent.

- Qu'est-ce que c'était ?

Je retrouve mes esprits, le rire ayant laissé place aux sérieux de la situation.  De l’énervement face à ma moquerie, elle passe rapidement à l’angoisse. Cela pourrait me donner un nouveau fou rire, si seulement je n’avais pas vu une forme bouger dans les buissons. Je lâche un soupir. Moi qui pensais passer une soirée tranquille, rentré dormir… Je me tourne vers les buissons. Ils n’ont pas l’air nombreux. Un pervers seul qui voulait se faire la demoiselle ? Qui sait.

- On t’a entendu. Tu aurais pu être discret. Tu veux un cours d’espionnage, peut-être ?

La situation n’a rien de drôle, non. Mais je suis comme ça, à lâcher des blagues à deux balles mêmes dans une situation dite… désespérée. Un gars sort des buissons. Un air féroce plaqué au visage. Oh, il est seul et à l’air facile à manipuler. Réfléchis petite tête, que faire ? M’amuser encore un peu ?

Aucun brassard, soit il le cache, soit c’est un débile qui ne fait partie d’aucuns gang. Je souris, enfin je dis ça, mais je n’ai pas de brassard non plus. Je penche la tête sur le côté, les mains en pochent. Néanmoins, avec ou sans brassard, je sais ce que je vaux.

- Tu as laissé ta langue dans les buissons, petit ?

Les Kazuki sont réputés réfléchis… il n’a pas de chance le gars, je suis le seul de la bande qui réfléchis le moins et qui agit le plus. Je lui souris, moqueur comme à mon habitude. Il l’ouvre enfin pour me dire :

- La fille est à moi, dégage d’ici, le clown avorton.

A-vo-r-t-on… ai-je bien entendu ? Je fronce les sourcils. Serait-ce une blague ? Même si c’est le cas… il est mort. Voilà une chose que je ne peux supporter, qu’on me prenne pour un minable.  Je veux lui cracher quelque chose à la figure, mais la demoiselle me devance. Peut-être qu’elle n’a pas supporté le fait d’être traité comme du gibier. J’avais oublié le début de sa phrase, j’ai calé au « avorton ».


[Il n'y a pas de soucis, c'était bien ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
私 は Jun Isono


avatar

Féminin
→ Messages : 110


MessageSujet: Re: Hantise [libre - soft - en cours]   Mar 16 Juil - 5:47

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
私 は Yugo Isono



avatar

Masculin
→ Messages : 36


MessageSujet: Re: Hantise [libre - soft - en cours]   Lun 29 Juil - 12:12

Ah, que c'est bon d'avoir une vie tranquille. Je pouvais sortir de chez moi au milieu de la nuit, pas même fatigué. Je pouvais ne rien faire de ma journée étant donné que mon projet devait être rendu dans pas mal de temps. Bref, j'étais reposé. Mais je m'ennuyais. C'est probablement pour cette raison que j'errais dans un tel endroit. Morne, sombre, silencieux. Pas encore glauque car un peu éclairé. La verdure rendait l'endroit assez charmant enfin... pour ceux que ça plaisait.

J'avais croisé l'un ou l'autre individu alors que je m'enfonçais dans le parc. Il marchaient tous la tête baissée. Leur priorité était d'être discret, de ne pas s'attirer de problème. J'avais les mêmes désirs qu'eux alors que je me promenait. Mais je gardais la tête haute. Non seulement c'était bien plus confortable comme position mais en plus cela intimidait les imbéciles qui voudraient me chercher. Ceux que j'ai croisé devraient y réfléchir. Avoir l'air d'avoir peur nous affiche comme étant des cibles faciles.

Enfin... je crois. Quelqu'un qui a peur peux avoir des réactions plus qu'inattendues. Voire dangereuses ! Finalement, les mauvais bougres qui désireraient s'en prendre à quelqu'un devraient évité ceux qui ont l'air d'avoir peur. En conclusion... devrais-je baisser la tête ?

C'était dans un silence morne que je tirais des grimaces en fonction de la direction que prenait ma réflexion. Je ne savais pas de quoi j'avais l'air et franchement... pourquoi m'en préoccuper ?! Je ne croiserai personne qui puisse avoir la moindre importance à mes yeux. Pas ici... pas à cette heure. Enfin...

Un mec se barrait en courant en criant des menaces, il avait l'air énervé mais pas très sur de lui. Il avait l'air de prendre ses jambes à son cou. Ca n'avait rien de quelqu'un de dangereux. Mais ses paroles m'avaient intrigué. Je me dirigeai donc vers l'origine de tout ceci, jusqu'à m'approcher assez que pour entendre des sanglots. Pas n'importe les quels. On ne m'avait pas remarqué, pas encore. Mais moi je les voyais bien. Ma soeur et cet inconnu. Je ne devais pas me laisser le temps de m'imaginer quoi que ce soit.

Je débarqua littéralement dans la scène qui s'était déroulé jusqu'ici. " Jun. " me contentai-je de l'appeler, la voyant fondre en larme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
私 は Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Hantise [libre - soft - en cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hantise [libre - soft - en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kensei no Ichi :: Kensei : Centre-Ville { RPG :: ▬ Quartier Est :: → Parc Public-

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Ecoles - Académies