Votez toutes les 2h!
. . . . .
CADEAUX ?
Nos Events
Feu d'Artice: Kensei offre à ses habitants la joie de voir un feu d'artifice au Sud de la Grande Plaine. Pour l'occasion, des nombreuses échoppes de tous genres ouvrent leurs stands aux visiteurs le soirs et leur proposent nourriture, goodies et objets traditionnels. Evénement pourtant festif, personne ne sait ce qui se passera avec les gangs qui se réveillent...
C'est à suivre ici.



 
Nous cherchons & avons besoin de KAZUKI !
N'hésitez pas à aller voir les prédéfinis ou à en inventer !
Nous recherchons toujours des Hide et des Kazuki pour équilibrer la force des clans !
Les Policiers et les Citadins attendent également la venue des leurs !
Après sondage, nous avons décidé d'une norme pour les titres de vos rps !
Pensez donc à les modifier selon ce modèle : Titre du RP [PV/Libre - Hentai/Soft - Statut]

Partagez | 
 

 Dance With The Devil ( Pv Sheryl McDones )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
私 は Tai Mikono



avatar

Masculin
→ Messages : 63


MessageSujet: Dance With The Devil ( Pv Sheryl McDones )   Jeu 18 Avr - 3:39

Journée de merde il faut le dire. Rien ne s'était passé comme prévu. La journée avait commencé par un bon vieux cours de psychologie. Cours en amphithéâtre en compagnie de bien des gens. Durant ces cours, je suivais souvent l'histoire du cours certes, mais il m'arrivait souvent d'écouter les voisins. Ceux-ci était souvent en train de parler de certains gangs. Notamment les Hides ou alors nous, les Kuragari. Récemment, des voitures avaient flambées et j'avoue avoir pris un malin plaisir à y participer. Bien entendu, je ne m'étais pas fait prendre par la police du coin. Ça aurait été con de rejoindre notre ancien leader pris aux griffes de la police. Moi qui avais pour projet de devenir kalif à la place du kalif... Je ne pouvais pas perdre quoi que ce soit avant mon «  couronnement  ». Non non, l'échec n'est pas une option, il n'y a que la victoire qui est obligatoire, pas de second choix de finalité. Je serais le futur leader des Kuragari et un point c'est tout. Pour cela, je n'hésiterais pas à aller jusqu'à trahir certains de nos membres, dans le sens de les livrer à certains adversaires pour les mettre hors jeux. Mais en aucun cas je m'amuserais à quitter le groupe. Je ne voulais pas me mettre tout le monde d'un coup sur mon dos... Un à un s'était mieux, mais tous d'un coup, je n'aurais aucune chance même si j'étais organisé...

Bref, la journée ennuyante s'était déroulée et maintenant je me retrouver à errer dans les ruelles de la ville. Habillé d'un simple haut sans manches de couleur blanc, d'un sur-vêtement de couleur noir en cuire et un jean avec une chaînette sur le côté. Soupirant, je passais une main sur ma chevelure rougeâtre laissant ceux-ci basculer de temps à autre suite aux coups de vents. L'ennui me guettait et cela m'énervais au plus haut point... Cependant, alors que je me baladais, je rencontrais un Hide. Pour une fois, pas de magouilles ou de coups direct, nous discutâmes et nous nous donnâmes rendez-vous vers une heure du matin dans une ruelle calme avec pour projet d'acheter un peu de drogue. Les hides étaient bon QUE à ça... Vendre de la bonne et se tirer.

«  … Quelle histoire... »

Je faisais les cents pas me disant que je me devais ABSOLUMENT trouver un petit truc à faire. C'est donc pas pur hasard que je passais devant un bar où je vis une demoiselle qui immédiatement me fit tilter. La belle en question se nommait Sheryl. Connaissance sans plus, il m'arrivait de parfois d'imaginer bien des choses avec elle. Quoi de plus normal, étant un homme et elle une femme charmante... Ce n'est que nature humaine que de s'imaginer en train de.. enfin bref. Tuant le temps, je pris une commande au bar demandant au patron, habillé comme un bon serveur, je lui avais demandé un whisky classique. Une fois servis, je paya ma consommation pour alors admirer du coin de l'oeil la belle danseuse faisant rêver homme et femmes, même si plus homme que femmes.

«  Vous la connaissez ? »

Le serveur m'avait visiblement pris la main dans le sac en train de la yeuter un peu plus. La dévorant du regard à vrai dire. Je haussais les épaules lui répondant que non. Pas question de m'étaler, je voulais simplement lui faire signe d'aller dehors, ou du moins approcher sinon. Ses jambes bougeant, elle mettait le feu au bar rien que par sa simple présence. Un véritable plaisir pour les yeux. Rhaaa, elle m'occupe l'esprit comme une folle, ça m'énerve... Soupirant, je vide mon verre finissant celui-ci, puis je regarde ailleurs attendant une approche nécessaire pour lui dire le message que je voulais lui faire passer. À savoir, si elle voulait me joindre pour aller voir ce Hide, puis pourquoi pas... imaginer une tournure plaisante, comme un petit vol. Après tout, pourquoi pas prendre plus que j'avais prévu de prendre hm ? Un petit pourboire.
Bref, j'attendais patiemment en posant mon regard enflammé sur cette flamme dansante. Grouille toi Sheryl, je ne suis pas le plus patient des hommes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Féminin
→ Messages : 203


MessageSujet: Re: Dance With The Devil ( Pv Sheryl McDones )   Jeu 18 Avr - 7:15


« Dance With The Devil »


C'était une soirée comme les autres. Depuis que Sheryl avait déménagée dans ce petit appartement, le soleil venant lui réchauffer le visage le matin, lui servant officiellement de réveil. N'aimant pas la sonnerie absurde d'un tic-tac, laquelle elle savait qu'elle s'accoutumerait, elle a préférée laisser le destin s'occuper de son réveil. Ce soir donc, elle était un petit peu en retard, car le soleil n'avait pas réussi à atteindre ses songes, si bien qu'elle ne s'était pas levée et avait passée la journée au lit. Pourtant cela ne semblait pas la déranger plus que cela, prenant son temps dans le petit endroit qui lui servait de salle de bain, se brossant les dents, les cheveux, une bonne douche et une tenue adapté. Non pas au temps extérieur, mais bien à son travail qui consistait à danser pour les clients du bar dans lequel elle travaillait depuis son arrivée. Une dernière retouche maquillage, les yeux cernés de noir, du rouge à lèvres luisant mais sans en abuser. Vérifiant sa tenue une dernière fois, une longue robe noire, avec de longs gants gris. Celle-ci était fendue sur le coté gauche de sa cuisse, laissant entrevoir sa peau couleur pêche. Un sourire lui vint quand elle se demandait ce que pourrait penser les gens en la croisant dans la rue, sur le chemin du métier qu'elle assumait parfaitement. Prenant son sac à la volée, elle claqua la porte et l'on entendit le cliquetis des clés dans la serrure.

Après quelques minutes, longues tout de même, elle arriva à son travail. Croisant le regard de son patron, pas énervé de son retard, il lui sourit doucement. Cette attitude qu'il avait envers elle l’énervait, même si elle n'y pensait jamais et ne préférait pas se remémorer certaines choses. Elle le salua d'un geste de la main et fila dans les vestiaire afin d'y déposer son sac. Elle croisa une glace sur le chemin du retour au bar et se regarda dedans une dernière fois. Elle avait oubliée de mettre ses boucles d'oreilles. Mordant sa lèvre inférieur, elle leva les yeux au ciel. Tant pis, elle ferait sans cette fois-ci.

Soupirant doucement, elle sourit de nouveau vers son patron, qui lui rendait, la reluquant au passage. Cela ne lui déplaisait pas, elle aimait plaire et faisait tout pour être désirable. C'était son unique but dans ce travail. Plaire. Pourtant, la demoiselle était loin d'être superficiel, bien au contraire.

- « Tu es très en beauté ce soir, Sheryl. »

Le compliment de son boss la touchait plus ou moins. Sachant que c'était son boss, c'était un commentaire qui lui traversa seulement la tête, qu'elle remercie d'un signe de tête. Ce soir, Sheryl n'était pas très causante, encore moins avec ceux de son entourage. Elle avait juste envie de récupérer le temps qu'elle avait perdue a dormir toute la journée, cela ne lui ressemblait pas. Hier soir, pourtant, la soirée avait été longue et pénible pour la demoiselle. Beaucoup d'hommes, sous pour la plupart, la désiraient plus que nécessaire et dût courir pour rentrer dans son appartement, sur les coups de cinq heures du matin. Elle avait beau être une dure à cuir, ce soir là, l’ectasie dans ses veines lui avait permis de planer, mais un peu trop loin lorsque sur la route de chez elle, la jeune femme avait croisée les costauds du bar. Les solutions qui s'offraient à elle avaient été très minces et le choix avait été rapide. Secouant légèrement ses boucles roses, elle se concentra sur la soirée qui s'annonçait. Montant sur la piste qui était son territoire de la nuit, elle se tourna vers son patron, qui lui adressa un signe de tête en mettant la musique. Se retournant de nouveau, la demoiselle commença son show, déhanchant ses courbes, ses formes et ses pas de danses, toujours plus sensuels les uns que les autres. Souriante, comme toujours, elle dansait au rythme de la musique avec une telle envie de plaire et de séduire les hommes de la salle, qu'elle en oublia la musique et contenta de laisser son corps agir. Agrippant d'une main ferme la barre de la scène, elle ondulait sur celle-ci tel un serpent, avide de plaisir et d'envies. Fermant les yeux un instants, elle les rouvrit pour observer la salle d'un oeil intéressé.

Alors que la soirée commençait à battre son plein et que la plupart des clients étaient affalés au bar, certains hommes, pour la plupart non accompagnés, étaient assis en face de la piste de danse, regardant la demoiselle jouer avec son corps. Leurs pensées n'étaient surement pas des plus saines, mais cela ne dérangeait nullement Sheryl qui avait l'habitude de ce genre de commentaire sur son corps dont elle était très fière et puis, c'était son travail : les gens venaient pour elle, cela faisait plus de consommations, plus d'argent à la fin du mois. Son salaire n'allait pas augmenté pour autant, mais il lui suffisait. C'est quand son regard croisa celui de Tai que les choses changèrent. La première chose, c'est qu'elle s'étonna de sa présence ici dans un premier lieu. Elle n'y avait encore jamais vu quelqu'un de son gang, mais surtout, l'impatience qu'elle lisait dans ses yeux ne faisait aucun doute : Il souhaitait sa présence à ses cotés. La curiosité piquant la demoiselle, elle sourit de nouveau, puis regarda l'horloge d'un oeil intéressé, sans pour autant s'arrêter de danser, ses mouvements toujours aussi fluides. Il ne restait qu'un petit quart d'heure avant que la musique s'arrête. Elle se demandait bien ce que le jeune homme avait de si important à son intention. Peut-être un message de plus haut? L’excitation la prit d'un seule coup, hâte d'avoir des réponses à ses questions, elle se retourna face à la barre, afin de faire face à son boss. Dans un premier temps, celui-ci ne la regarda pas, trop concentré au bar. Puis après quelques secondes, il devait sentir le regard oppressant de la demoiselle, il tourna son regard vers celle-ci, qui lui fit signe d'éteindre la musique, en délicatesse, bien sûr, afin que ses mouvements ne soient pas distingués par les clients. La musique cessa, la danseuse disparue.

Après quelques minutes, la demoiselle refit une discrète apparition derrière le bar. Elle avait prit soin de prendre des vêtements de rechange, ainsi donc, elle portait à présent un sweat noir, un peu trop large pour elle, ainsi qu'un jean qui la moulait amplement suffisamment suivit de baskets Nike. Elle avait prit soin de détacher ses cheveux, qui lui tombait le long des épaules. Elle regarda Tai avant de lui faire signe de sortir, en vitesse, évitant que les hommes du bar ne l'accoste pour lui demander une énième fois son adresse, son nom, son numéro.

Une fois dehors, la demoiselle souffla, puis sortit de son sac un premier joint qu'elle porta à ses lèvres afin de l'allumer. Une fois fait, elle commença sa marche, sans prendre attention si le jeune homme la suivait ou non. De toute façon, il avait toute la nuit pour parler, elle n'était nullement fatigué et ne se préoccupait pas si c'était également le cas pour son compagnon de route. Sans quitté son regard de la petite roulée, qui ne lui suffisait hélas plus mais était seulement là afin de calmer ses tremblements, elle prit la parole sur un ton entendu.

- « Je t'écoutes. »


Elle parlait d'un ton calme, comme si le fait qu'elle est quittée son travail quinze minutes avant la fin ne la préoccupait pas et que l'avis de son patron lui était inutile. Ce n'était absolument pas le cas, elle savait bien qu'il lui faudrait des heures supplémentaires pour combler sa paye, mais ce soir, elle avait autre chose en tête. Elle voulait se sentir libre, planer encore, et encore.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
私 は Tai Mikono



avatar

Masculin
→ Messages : 63


MessageSujet: Re: Dance With The Devil ( Pv Sheryl McDones )   Ven 19 Avr - 1:10

Patient sans trop l'être, j'admirais la belle danser. Proche d'une barre, elle se déhanchait, laissant voir une belle demoiselle, devenant flamme ardente. Passion, envie, tout ça naissait en moi rien qu'en la regardant. Mon dieu.. Comme 90% des gens, j'avais sûrement envie de faire ce que tout homme rêve de faire avec une femme. L'avoir QUE pour moi et uniquement à moi. Pouvoir, serrer celle ci dans mes bras et ressentir la chaleur de son corps contre le mien. Ressentir nos corps l'un sur l'autre, suant de plaisir... Bref, sa démarche était aussi efficace qu'un chant de sirène. Malheureusement, je n'étais pas là pour venir la sauter en douce. De toute façon, la demoiselle ne semblait pas une fille facile malgré sa manie à charmer tout et n'importe quoi. Elle est belle et elle le sait. Tant mieux, cela est utile contre les ennemis. La regardant en sirotant ma boisson, je vis enfin son regard croiser le mien. Le regard était suffisant, elle comprenait que je voulais la voir. C'est donc patiemment que je la vis disparaître. Me retournant vers le barman, je le remercia, pour alors m'en aller l'attendant.

Le soir était un peu frais, mais sans plus. Ma main fouillait dans ma poche pour alors sortir un paquet de cigarettes classiques. Je sortis des filtres puis des feuilles afin de briser une cigarette. Mettant le tabac dans la feuille, je vins ensuite à sortir un petit peu de « chocolat » l'effritant dans ce tabac. Pas besoin de trop le charger, juste de quoi nous détendre. Une fois prêt, je porta le zippo sur le bout de la petite roulée et je vins à la porter à mes lèvres. Juste à ce moment là, voilà que la belle rose sortait de l'établissement me faisant signe via le regard de la suivre donc. Voilà qu'à son tour elle sortait un joint si je ne m'abusais pas. Mes pas commencèrent à la suivre. Tranquillement, sans trop me presser, une fois arrivé à sa hauteur, je vins à laisser un peu de fumée s'échapper d'entre mes lèvres. Passant une main dans ma chevelure, je vins alors à lui dire.

«  Salut Sheryl... Hm... Disons que je m'ennuyais. Je cherchais quoi faire et en passant, je me suis dit pourquoi pas venir parler un peu. Entre … Collègues. »


Je ricanais un bref instant avant de retirer une latte sur mon pétard. Que de plaisir que de sentir cette fumée parcourir ma gorge. Les effets du pétard mettraient du temps à venir jusqu'au cerveau, mais d'ici là, nous avions le temps.

«  J'ai pris un rendez-vous avec un putain de Hide pour prendre un peu de drogue... Et je me suis demandé si tu voudrais m'accompagner, histoire d'acheter un peu, puis au passage, pourquoi pas prendre un petit rab gratuit via la manière forte hm ? Qu'en dis tu miss ? »

Souriant, je détournais les yeux vers elle admirant sa chevelure rosée comme une barbe à papa. La main voulait toucher cette chevelure fine, mais je m'interdisais. Sourire coquin aux lèvres, j'imaginais bien des choses tout en restant soft. Poussant un fin soupire, j'attendais sa réponse ayant l'idée de la flatter un peu, mais avec sincérité.

«  Au faite... Sexy la danse de tout à l'heure... Faudra que tu vienne me voir un jour... Quitte à payer... J'aimerais bien être un petit privilégié un soir... »

Sous entendus à la con, je m'amusais toujours un peu avec elle. Que ce soit de manière direct ou indirect. Sourire aux lèvres, j'observais ses lèvres si désirables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Féminin
→ Messages : 203


MessageSujet: Re: Dance With The Devil ( Pv Sheryl McDones )   Ven 19 Avr - 5:48


« Dance With The Devil »


Le jeune homme fumait lui aussi, visiblement, à l'odeur, ce n'était pas une simple cigarette. Disons plutôt que le contraire aurait étonné la jeune demoiselle : il était rare que quelqu'un fume de simple cigarette en ces lieux si sombres et surtout, vu la période de terreur qui s'annonçait. Tout le monde était à cran, de toute façon. Même Sheryl, de plus en plus souvent. Le vent fit voler ses cheveux et les replaça d'un geste de la main. Elle n'était pas maniaque, mais marcher avec des cheveux devant les yeux étaient très gênant.

« Salut Sheryl... Hm... Disons que je m'ennuyais. Je cherchais quoi faire et en passant, je me suis dit pourquoi pas venir parler un peu. Entre … Collègues. »


La voix grave du jeune homme rompit le silence et répondit aux attentes de la demoiselle. La belle répondit d'un simple « Hm », déçue de la réponse que lui offrait son collègue. Il semblait assez étrange en sa compagnie et cette idée la fit sourire légèrement. Il souhaitait donc sa présence à ses cotés? Amusant. Elle frissonna, jurant intérieurement de ne pas avoir pris plus qu'un simple sweat en guise de vêtements alors que la soirée s'annonçait fraîche. Elle resta silencieuse, espérant qu'il n'y est pas seulement cette raison.

« J'ai pris un rendez-vous avec un putain de Hide pour prendre un peu de drogue... Et je me suis demandé si tu voudrais m'accompagner, histoire d'acheter un peu, puis au passage, pourquoi pas prendre un petit rab gratuit via la manière forte hm ? Qu'en dis tu miss ? »


Enfin, quelque chose d'intéressant arrivait. Elle planta son regard dans celui de Tai, un grand sourire sur ses lèvres.

- « Bien sûr ! Même si je n'ai retenu que le mot "drogue" dans ta phrase. »
Elle rigola légèrement, un rire léger et fin, doux comme le vent environnent. Elle aimait taquiner son camarade. Taquiner les gens, les provoquer était son passe temps préféré. Elle prétendait que quand on restait calme, mais que les gens s'énervait, on maitrisait la situation. Elle réfléchit un instant, repensant au parole du jeune homme et fit une grimace, s'arrêtant un instant, tirant sur la roulée et envoyant la fumée sur le visage de celui-ci.

- « Attends.. Un Hide a été aussi con pour te vendre ça? Il est vraiment stupide, lui. Il pense vraiment qu'on ne vas pas lui sauter dessus pour prendre toute sa cam ? »

C'était hallucinant qu'un homme soit aussi imprudent. C'était peut-être une femme, elle était peut-être tombée sous le charme de Tai. Ahah. Sheryl reprit une bouffée, inspectant le jeune homme. C'est vrai qu'il était pas mal, mais quand même. Elle reprit sa marche, toujours aussi lente, malgré le froid ambiant qui lui chatouillait les pieds à travers les baskets. Voulant tirée sur la roulée, elle remarqua que celle-ci s'était éteinte. Grognant elle chercha un briquet dans ses poches, dans son sac et finit par abandonner l'idée. Elle se tourna, regarda le jeune homme dans les yeux d'un regard suppliant avant de remarquer qu'il avait un sourire malicieux. Se demandant à quoi il pouvait penser, elle leva un sourcil et resta bouche bée au son de sa voix.

« Au faite... Sexy la danse de tout à l'heure... Faudra que tu vienne me voir un jour... Quitte à payer... J'aimerais bien être un petit privilégié un soir... »

Avant même qu'il ne finisse sa phrase, elle le frappa sur le haut du crâne. Pas assez fort pour lui faire mal, mais assez pour lui remettre les idées en place. Fouillant rapidement dans les poches du jeune homme, elle y prit elle même un briquet, rallumant son pétard et retendit le briquet à son camarade, un sourire aux lèvres.

- « Pourquoi pas. Je suis chère, attention ! »

Elle planta de nouveau son regard dans le sien, un air de défi l'y traversa. Rigolant sous cape, une simple soupir était perçu quand elle reprit sa marche, faisant valser ses cheveux en arrière. Il marchait maintenant depuis quelques minutes, inutilement. Elle décida de prendre sa boite en fer où était disposer toutes ses petites roulées, au préalablement faîtes et de les compter. 0. Il n'en restait aucune. Elle grimaça et regarda le jeune homme avant de lancer ce qui lui restait entre les lèvres.

- « Tu m'avancerais un truc, dis ? »

Le regardant d'abord, elle détourna les yeux rapidement. Elle connaissait assez le jeune homme pour savoir qu'il n'était pas du genre à avancer quoi que ce soit, ou bien elle le connaissait mal. Ils étaient tous comme ça, par ici, dans son gang, dans cette vie. Ne devoir jamais rien à personne, sinon c'est la perte assurer. On était un gang, mais au fond, il n'y avait surement que Sheryl qui considérait celui-ci comme une famille. Les autres, c'étaient surement histoire d'être dans une case ou justement, pas plaisir de frapper les gens. Même si la demoiselle adorait cela, elle aussi. D'ailleurs, il était où, ce Hide? Elle ne savait même pas si c'était la bonne direction pour le rejoindre. Regardant autour d'elle, elle cherchait une rue, un nom. Rien. Elle ne savait absolument pas où elle était et interrogea du regard son camarade.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
私 は Tai Mikono



avatar

Masculin
→ Messages : 63


MessageSujet: Re: Dance With The Devil ( Pv Sheryl McDones )   Dim 21 Avr - 2:54

Idée de soirée sympa en tête, j'étais donc aller chercher un peu de compagnie, à savoir la belle demoiselle à mes côtés. Sheryl était une compagne de choix étant sexy il faut le dire. Une flamme dansante capable de déchaîner les passions des hommes dont la mienne. Je ne le cachais pas, elle pouvait aisément le voir via mon regard tendancieux de temps à autre que je rêvais éveillé de pouvoir faire plus qu'une simple bise en disant bonjour ou la tenir dans mes bras pour me réchauffer. Un peu comme ce barman d'ailleurs... Son regard envers elle était à la limite du désireux à la folie. Avaient-ils tout les deux une quelconque relation ? Je me devrais de voir ça de plus près notamment avec le pingouin. Pas que je sois jaloux, mais m'imaginer une autre personne réussir où j'échoue, ça m'a toujours mis en pétard... Voilà un trait unique chez moi, mauvais perdant... Fier et mauvais perdant. Du genre à penser que si JE n'y arrive pas, alors personne n'a le droit en ma présence de réussir au risque de s'en prendre une point barre. La voyant frisonner, je vins à hausser un sourcil continuant à tirer sur mon bâton de mort plaisante. Avait-elle froid ? Un certain sourire naissait sur mes lèvres. Soupirant d'aise, je l'écoutais me répondre. Ainsi donc, elle n'avait pas écouté ? Certains méritent des baffes des fois... Mais elle, étant dans le même camp que moi, je passerais pour cette fois.

«  Ouep... Simple rapide... Juste de quoi tuer le temps, puis après si tu as du temps, on pourra aller chez moi, ou marcher encore un peu... Tout en profitant du futur butin... »


Souriant, je vins à défaire ma veste semblant épaisse, puis je la mis sur ses épaules alors qu'elle semblait étonné de mon rendez-vous. Un Hide avait bien accepté un rendez vous pour nous vendre de la cam. Je souriais pour alors répondre joyeusement lui dévoilant en gros le fun de l'histoire.

«  Bah oui... Visiblement un nouveau qui n'a pas été briefé... Mais qu'importe, on va lui apprendre les bases de la vie ici. N'est-ce pas ? … Il va s'en souvenir de cette soirée, ça j'en suis certain... Par contre, j'espère que sa cam sera pas pourrie, car la dernière fois que j'en ais chopé, limite de la farine tamisée s'était meilleur... M'enfin, là ce que je te propose c'est on arrive, on achète, on le tabasse, on reprend le fric, on péchot la cam et on test un peu sur place, puis si c'est pas bon... On lui donne du rab de coups ça te va comme plan ? Ou tu es plus à faire sur le tas miss ? »


Attendant sa réponse, nous continuâmes à marcher tranquillement. La belle répondit à ma provocation et sous entendus de tout à l'heure. Je souriais prenant son coup avec amusement. Telle une amie, je lui tirais la langue pour alors me dire intérieurement que quand on aime, on ne compte pas. Soufflant, je la vis prendre mon briquet sans gêne puis me demander une fois sa roulée finit si JE n'avais pas un truc pour la dépanner semblant au bout du rouleau.

«  … En temps normal je dirais non, mais vu que c'est toi, que je sais où tu travaille etcetc.. Pourquoi te refuser hm ? Au pire... Tu dit être chère, mais cette avance servira à obtenir une réduction hm ? Ou un peu plus lors de la prestation... »

Lui faisant un clin d'oeil, je vins à regarder l'heure puis l'endroit où nous étions. Un bon kilomètre à faire encore. Je soupirais d'aise pour alors rallumer mon pétard.

«  On est bientôt arrivé... Voyons voir si ce pigeon se doute de ce qui va lui arriver, où s'il c'est foutu de moi... »


L'air sadique, je continuais d'avancer avec la belle, tout deux dégageant presque une « aura » de violence angoissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Féminin
→ Messages : 203


MessageSujet: Re: Dance With The Devil ( Pv Sheryl McDones )   Dim 21 Avr - 5:19


« Dance With The Devil »


Sentant quelque chose de lourd sur ses épaules, elle ne remarqua d'abord pourtant pas qu'il s'agissait de la veste de Tai. Prenait-il soin d'elle ? La belle s'en étonna légèrement, qu'il fasse ce geste là pour elle. Il avait surement des choses derrière la tête, pensait-elle en silence.

Lorsque le jeune homme exposa son plan, Sheryl pensa un instant qu'elle découvrait des facettes de celui-ci qu'elle ne connaissait pas. Il voulait surement obtenir d'elle plus qu'une simple tapote sur la tête ou encore d'un sourire, elle s'en doutait fortement. Mais derrière ce masque, il y avait quelque chose de plus profond, elle le sentait. Pourquoi elle, après tout? Des filles jolies, il y en avait des tas qu'il pourrait se faire sans que cela ne soit compliqué. La complication, il aimait cela. Planifier aussi, ce qui n'était pas vraiment la tasse de thé de la demoiselle, préférant vivre au jour le jour.

Réfléchissant un instant, elle répondit doucement.

- « Je ne suis pas du genre à planifier, il est peut-être accompagné, qui sait. Mais ton plan semble parfait. »

Souriant de malice et de haine, cela faisait longtemps qu'elle ne s'était pas fait les mains sur quelqu'un ou encore, les griffes seraient plus appropriée. Les ongles de la demoiselle étaient redoutables, tellement il se plantaient lentement et violemment dans la chair de l'adversaire, au point de lui faire pleurer sa mère de l'existence de la gente féminine. Elles, elles étaient plus sournoises et futées que les hommes, un peu trop "rentre dedans".

Pendant quelques minutes, elle observa le jeune homme de haut en bas, détaillant chaque parcelle de son corps et bloqua sur ses yeux. Son regard était fascinant, il voulait dire tant de choses à la fois. Une avance.. Il avait réellement prit sa réponse au sérieux? La demoiselle rigola doucement et ne répondit pas à ces provocations. Non pas que cela la vexait, au contraire, les sous-entendus de Tai était suffisamment explicites pour qu'elle omprenne qu'une nuit en sa compagnie lui ferait grandement plaisir. Comme son patron, comme ceux avec qui elle avait passé la nuit. Comme tout ceux qui ne voyait en elle que son corps. Ensuite, la demoiselle partait et ne revenait jamais avec la même personne. Tai aussi, surement. Une fois qu'il l'aurait, il s'en lasserait et partirai. Elle ne voulait pas de ça. Elle préférait encore le faire languir et se faire désirer, plutôt qu'il obtienne ce qu'il désire et la laisse ensuite. C'était un sentiment étrangement égoïste de la demoiselle, mais c'était ainsi. il n'avait qu'à se faire plaisir ailleurs.

Le trajet se fit silencieux pendant le reste du voyage, du moins pour la jeune femme qui n'avait plus grand chose à dire, ne connaissant pas assez l'homme qui marchait à ses cotés pour parler librement de la pluie et du beau temps ou encore de son père, de son travail et de ses relations sociales. De toute façon, en quoi cela intéresserait ? Après un long silence, je finis par lui dire, sur un ton totalement détaché :

- « Chez moi. »

Elle avait besoin de changé d'air, même si elle le regretterait souvent, de toute façon, que risquait-elle. Elle ne regarda pourtant pas le jeune homme, comme si ses paroles étaient sorties à contre coeur malgré tout. La demoiselle au cheveux rose fut interrompit dans ses pensées par une ombre qui attendait au coin d'un mur. Un sourire s'agrandit sur ses lèvres. C'était surement la cible dont on lui avait parlé, vu la silhouette, visiblement regrettant déjà d'avoir mis les pieds ici, semblait chétive. Elle s'arrêta un instant, prenant le bras de son compagnon doucement. Posant son index devant sa bouche pour lui faire signe de pas faire de bruit, la demoiselle voulait entrée en scène la première.

- « Reste là, je veux m'amuser un peu !»

Elle lui fit un clin d'oeil et s'avança d'un pas provocateur vers le jeune homme qui attendait sagement son rendez-vous. Celui-ci la voit d'un air interrogateur, se demandant si c'était bien lui qu'elle venait voir visiblement. La demoiselle répondit à ses interrogations par un grand sourire. Une fois assez prêt de lui, elle se posa contre le mur à côté du jeune homme qui n'avait pas bronché, pourtant intéressé par la situation.

- « Bonsoir, mon beau jeune homme.. Que fais-tu si seul, à cet heure de la nuit?.. »

La jeune femme se mordait la lèvre et le provoquait du regard, commençant à approcher du jeune homme qui n'avait toujours pas répondu, surement trop choqué pour répondre quoi que ce soit. Elle passa ses mains autour de son cou et lui caressa l'échine. Frissonnant, il déglutit devant la beauté et l'arrogance que la femme lui provoquait. Leur regard ne se quittait pourtant pas. La demoiselle embrassa alors sans demander son reste le jeune homme qui n'osait ni la repousser, ni agir, ni même penser. La demoiselle en profita pour descendre ses mains le long du torse du jeune homme, sans que celui-ci ne se pose alors de questions, glissant dans ses poches tel un renard et y sortit un petit paquet qu'elle glissa dans sa poche ventrale à elle, embrassa plus fougueusement le jeune homme pour que celui-ci ne se doute de rien. Quand le baiser fut terminé, elle lui sourit et lui souhaita une agréable soirée. Le jeune homme, essayant de reprendre son calme, se posa de nouveau contre le mur, attendant toujours ne comprenant pas vraiment ce qui s'était passé et était encore sous le chox d'une telle rencontre.

La demoiselle disparu dans la pénombre et retrouva son compagnon. Sortant de ces poches le petit paquet contenant les barres de shit, fièrement, elle lui fit un clin d'oeil complice.

- « Tu as ton motif pour lui casser la gueule maintenant qu'il n'as plus de cam »

Après tout, un motif était toujours mieux, même s'ils n'en avaient guère besoin, cela avait permis à la jeune femme de prouver encore une fois ses atouts de séductrice. Souriant de plus belle, Sheryl remit ledit paquet dans son sweat, attendant un signal du jeune homme pour retourner vers celui qu'elle avait berné quelques minutes encore au paravent. Étrangement, un mauvais esprit tournait dans l'air qu'elle ne comprenait pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
私 は Tai Mikono



avatar

Masculin
→ Messages : 63


MessageSujet: Re: Dance With The Devil ( Pv Sheryl McDones )   Dim 21 Avr - 8:55

Sheryl... Une obsession, une attraction, une drogue... Intérieurement, pour x raisons, elle m'attire. Certes, physiquement, mais il y a aussi un petit truc. Un petit plus qui fait que. Mais je n'arrive pas à mettre la main dessus. Sentiment ? Il serait trop tôt pour dire ça, mais qui sait.. Bref, revenant sur le moment, je marchais donc avec elle attendant patiemment de voir où allait mener cette soirée. Visiblement, la belle avait déjà choisit le lieu suite à notre interception de cam, à savoir, chez elle et non chez moi. Bon point, au moins, elle n'aurait pas à supporter le bordel de mon domicile. Restant neutre, j'observais ses saphir d'un bleu mer me faisant couler comme pas deux. Une passion immense pour elle... Voilà ce que j'avais. Elle me fascinait pour x raisons outre que physique. Il fallait que je trouve des réponses un jour, mais pour le moment, je me devais de jouer avec elle et profiter. Après tout, l'occasion ne se représentera pas tout les jours qui sait...

Nous arrivâmes sur le lieu de la rencontre et nous pouvions apercevoir au loin la cible censé faire le vendeur. J'allais me diriger à elle, mais voilà que la belle se mis en avant me faisant signe de me taire. Visiblement, elle voulait s'amuser et elle me le confirma. C'est donc en tant que spectateur que je vins à observer la tactique de la belle aux cheveux roses bonbons. Ainsi donc, elle comptait le charmer ? C'est quand elle l'embrassa à pleine bouche que je sentais une certaine haine et jalousie m'envahir. Lui... il allait prendre cher pour ce qu'il n'a pas voulu haha... Cette jalousie n'était pas vraiment justifiée, même si au fond si... Je voulais la belle à mes côtés... Elle était une vrai fascination, et une demoiselle que je voulais apprécier. Pas qu'un soir, vraiment plus longtemps... Grognant, je la laissais faire jusqu'à ce qu'elle revienne à moi discrètement. Passant ma main dans ma chevelure rougeâtre, je la regardais calmant ces traits rageurs. Pas question qu'elle croit quoi que ce soit comme quoi je serais amoureux ou autre. Ce n'était pas ça... Je me contentais de lui sourire de manière tout aussi complice qu'elle appréciant son geste au final; J'allais pouvoir m'en donner à coeur joie.
Souriant de toutes mes dents, je vins à sortir une clope normale, allumer celle-ci, puis je m'avançais vers le jeune homme qui semblait un peu remis de ses émotions. Un petit bonsoir etcetc, puis finalement la discutions tournait vite au sujet principal. La cam.. Il se mis donc à fouiller ses poches, puis c'est là qu'il commençait à pâlir se rendant compte qu'il ne l'avait plus... Il semblait étonné tandis que moi, je le toisais d'un air bien moins gentil que tout à l'heure. Crachant avec lenteur la fumée de ma clope, je mis mes mains dans mes poches.

«  … Tu me prendrais pas pour un con par hasard ? »

«  M..Mais non... J... J'avais facilement 50g de shit dans ma poche... juré.. P... Puis ya cette fille qui...Enfin... »

Souriant un bref instant, c'est d'un coup sec sur je le pris par la gorge tandis que mon autre bras se détendit pour frapper son ventre d'un coup sec et rapide. Par la suite, je le laissais tomber au sol pour alors donner un grand coup dans son ventre avant de me pencher sur son sort appuyant sa tête contre le sol le regardant toujours avec une haine sans égale.

«  La prochaine fois... Joue pas au plus malin jeune homme... »

Suite à ça, je lui donnais un autre coup au niveau de la tête laissant sa tête ainsi que son corps contre le sol. Son nez pissant bien du sang, encore conscient il tressotait visiblement via la douleur. Je m'accroupis pour alors fouiller ses poches et prendre ce dont j'avais besoin. Un peu de farine tamisée comme on dit, son porte feuille, puis des clopes... Je me redressais me retournant un peu en entendant un certain bruit.. La demoiselle ? Ou des imprévus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Féminin
→ Messages : 203


MessageSujet: Re: Dance With The Devil ( Pv Sheryl McDones )   Lun 22 Avr - 2:12


« Dance With The Devil »


Tai se faisait une joie d'aller régler son compte au jeune homme, était-ce vraiment pour la cam ou pour autre chose ? Elle l'ignorait et ne chercha d'ailleurs pas plus loin que cela. Souriante, elle le regarda s'éloigner, serrant plus fort le manteau du jeune homme contre elle. Son odeur était rassurante, même dans la pénombre. Sheryl ouvrit les yeux un instant et secoua la tête. A quoi pensait-elle donc, perdait-elle la tête, ces temps-ci. La drogue y était surement pour quelque chose, les roulées aussi, commençant à atteindre son cerveau à une heure aussi tardive de la nuit. Pourtant, elle ne perdait pas son sourire. La force dont témoignait Tai était elle aussi rassurante, alors que le maigre jeune Hide perdait ses moyens face au Kura qui lui faisait face. C'était rassurant et terrifiant à la fois. Nous étions puissants mais pas invincible non plus. La demoiselle entendait à peine les conversations d'où elle était mais voyant l'air apeuré du jeune homme et le visage triomphant de Tai, c'était surement une conversation qui avait déjà finit avant même de commencer.

Alors que la situation commençait à dégénérer, l'homme étant à terre, Sheryl souhaitait aller y mettre du sien, elle aussi. Après tout, elle était là pour cela. Euphorique, elle commença à marcher, doucement, voulant faire une entrée assez remarquée. Une main pressa alors son épaule et elle perdit son sourire. Se retournant brusquement pour échapper à la main qui la serrait de plus en plus fort, le manteau de Tai tomba au sol dans un bruit sourd. Plantant ses ongles dans ladite main, elle ne broncha pas. En face d'elle se tenait un homme qu'elle n'avait encore jamais vu, fort et grand. S'il lui disait qu'il faisait quatre heure de musculations par jour, elle le croirait sur paroles mais ce n'était pas pour la rassurer.

- Alors, on embête les pauvres innocents à une heure si tardive de la nuit, demoiselle?

Le sourire de l'homme était répugnant alors qu'il la reluquait. Elle ne broncha toujours pas, contentant de plantée ses prunelles dans celles de celui qui lui faisait face. Il avait les yeux d'un noir aussi noir que la nuit installée sur la ville. L'homme finit par relâché son étreinte sans pour autant quitté sa main de l'épaule de la demoiselle. Sheryl voulut lui retirer elle-même mais les résultats étaient plutôt pitoyable. Seul ses ongles arrivaient encore à arracher quelques gouttes de sang à celle-ci. Elle aurait aimée appeler Tai, sur le coup. Mais c'était une idée à laquelle elle renonça quand elle sentit son dos fracasser contre le mur. Elle retint un gémissement au bruit qui venait de se produire, les yeux humides. La jeune femme était à présent contre le mur, l'homme imposant contre elle. Elle pouvait sentir l'haleine putride de l'individu.

- Alors, on fait moins la fière ?

Pour réponse, elle lui cracha au visage et sourit plus vicieusement. Elle n'avait pas peur de lui, encore moins de cette rue et de cette situation. Elle avait fait face à tellement de choses depuis qu'elle était ici que rien ne l'effrayait, même pas un porc voulant l'utiliser pour ses plaisirs personnels. Alors, la demoiselle le regarda droit dans les yeux avant de remonter son genoux violemment. Le porc grogna, jura et lâcha la demoiselle qui tomba au sol, sans avoir la capacité de se relever d'elle même. Son dos lui lançait des coups d'épines à chaque fois qu'elle bougeait. Elle n'eut pas besoin de se relever d'elle-même, de toute façon. L'homme, enragé à présent la releva lui-même et lui envoya une gifle. L'avait-elle méritée? Peut-être, dans d'autres circonstances mais pas celles-ci. Tenant debout par une force qui relevait du miracle, elle regarda l'individu qui avait les yeux révulsés par la colère contre la fille aux cheveux roses qui se tenait devant lui. Sheryl sortit une cigarette et l'alluma, ne prenant pas attention à l'homme qui était devant elle et qui approchait à grand pas. Fermant les yeux, elle savoura la fumée qui parcourait alors sa gorge, se propageant dans ses poumons. Un bruit sourd et une douleur au niveau du ventre, la demoiselle tomba sur le sol froid de la rue.

+++++

La chaleur. La chaleur de quelqu'un. Le son revenait petit à petit. Une voix. Elle la connaissait et lui était familière. La demoiselle ouvrit les yeux. Il faisait toujours nuit, elle était toujours dans la rue. Seulement l'homme avait disparu. Elle referma les yeux et une larme perla le long de sa joue, son sourire se faisait plus grand.

- « Dis-moi que tu lui a fais peur, au moins.»

Elle s'adressait à Tai, mais était-il seulement là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
私 は Tai Mikono



avatar

Masculin
→ Messages : 63


MessageSujet: Re: Dance With The Devil ( Pv Sheryl McDones )   Jeu 25 Avr - 4:30

La soirée se passait merveilleusement bien. Amusé par le manège de la demoiselle qui m'avait donné des ailes pour aller tabasser ce gars, je m'en donnais à coeur joie. Ce garçon avait eu sans le savoir une chose que je convoitais, même si cela paraît minime, le fait qu'il ait eu le simple plaisir de pouvoir avoir la demoiselle proche de lui un bref instant avait mis le feu au poudre. Tout ceci faisant que son châtiment n'en était que plus brutal. Cruel destin, je me fichais de son état, seul la violence comptait. Une sorte de punition. Il payait pour les crimes qui n'étaient pas les siens... Il subissait le fait d'avoir reçut un baiser de la belle, mais aussi un peu du fait que je soit pas vraiment moi. Je ne suis personne... Cette pensée me rendait toujours énervé. Bref, je cognais étonné que la belle ne me rejoigne pas.. M'aurait-elle fait un coup du lapin hm ? Soupirant en le laissant ainsi, je me détournais pour alors écarquiller les yeux.

Dans un coin de la rue, je voyais deux silhouettes. Une assise contre le sol et une seconde plus massive proche de la première. Cette vision me rendit fou pour dire. Je fonçais donc alors que la belle semblait dans les pommes. Mon but ? Bousculer le salop qui avait pris à revers la belle. Chose qui fut le cas, alors qu'il allait continuer à la frapper visiblement, je l'avais bousculé pour le dégager de là. Le jeune homme ne semblait pas content mais je m'en fichais bien; La suite n'en fut que plus classique... Nous échangions quelques coups, ceux-ci provoquant des saignements notamment au niveau de la bouche pour ma part, mais je continuais à me battre comme un diable. La possibilité de perdre me rendant malade... Au fond, la belle derrière moi était comme une source d'énergie... Je redoublais d'effort pour elle en cet instant.

«  Assez... p'tit con... »


Voilà que l'homme vint à sortir un canif de sa poche tout en me menaçant. Croyait-il vraiment me faire peur ? Le regardant avec une pointe de je m'en foutisme, j'attendais la suite. Allait-il charger ? Ou bien allait-il simplement attendre que je craque mentalement comme un gosse ? Le fixant avec froideur, j'attendais ce moment où il allait foncer. Ce qu'il finit par faire. Je vins donc à esquiver son coup sans totalement y arriver, le jeune homme frôlant mon torse déchirant mon shirt et me créant une entaille d'environ 5 millimètres. Mais repoussant la douleur en serrant les dents, je pris son poignet pour alors donner un coup dans son ventre et le désarmer d'un coup avant de lui donner un coup de pied dans le derrière lui intimant de dégager alors que je pointais sa personne avec son couteau. L'homme semblant avoir mal me regardait jurant de revenir plus le baratin habituel. Puis il finit par fuir. Une fois au calme, je cracha un peu de sang avant de reprendre mon souffle et poser ma main sur ma blessure... Génial, mon shirt était blanc... Blanc et rouge... putain... Grognant, je retournais proche de la belle la laissant parler faiblement.

Une de mes mains se posa sur sa joue pour alors laisser mon index remonter jusqu'à ses paupières effaçant cette larme indésirable. Geste doux et chaleureux, je retira mon doigt pour alors lui dire amusé bien que je souffrais un peu.

«  … Oué.. Je lui ais botté le cul au sens propre... On ferait mieux de rentrer... Tu habites où miss ? »


Je tentais de l'aider pour la relever avant de la regarder droit dans les yeux. Puis suite à cela, je remis correctement ma veste sur ses épaules avant d'attendre sa réponse. Je priais qu'elle n'avait rien physiquement parlant... Pas de trace ou autre sans quoi, ils allaient me le payer. Souriant un poil, je vins à grimacer tentant de cacher ma blessure, mais au fond, avec le rouge sur le blanc, s'était impossible.

«  Allons tester en paix cette cam.. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Féminin
→ Messages : 203


MessageSujet: Re: Dance With The Devil ( Pv Sheryl McDones )   Jeu 25 Avr - 6:59


« Dance With The Devil »


Tai était toujours là, bien que lui aussi visiblement amoché, bien qu'il essayait tant bien que mal de cacher ses blessures à la vue de la jeune femme, celle-ci fit mine de ne pas y faire attention pour ne pas le toucher dans sa virilité. Et puis, elle avait bien d'autre chat à fouetter, comme le fait de se relever, dans un premier temps. Ensuite, le blouson sur les épaules la déstabilisa un peu plus que d'habitude, mais pour garder encore sa propre dignité, elle fit mine d'être indifférente à la situation. Les sons aux alentours étaient encore faible, mais audible.

« … Oué.. Je lui ais botté le cul au sens propre... On ferait mieux de rentrer... Tu habites où miss ? Allons tester en paix cette cam.. »


Il n'avait pas tord. Se poussant légèrement du jeune homme, elle commença à marcher en direction de l'est de la ville, où se situait son appartement. Il fallait d'abord sortir du campus, ce qui n'était pas une mince affaire. Malgré la difficulté évidente qu'elle avait a marcher, elle garda son sourire, avide de tout reproche et de toute douleur. Alors, sur le chemin, elle tenta d'entamer la discussion avec ledit jeune homme.

- « On nettoiera ça, chez moi. »

Disait-elle en montrant d'un geste du menton, la blessure du jeune homme. Qu'il ne pense tout de même pas qu'il allait rester dans cet état jusqu'au lendemain matin. La soirée était déjà entamer, mais une bonne dose lui ferait du bien, étrangement. Une bonne dose de planage, gratuitement, en plus de cela. C'était super. Soudain prise d'un doute, elle tapota par sureté son sweater. Tout était encore là. Ce gros porc n'avait donc pas penser à la cam, tant mieux. Sale, surement fatiguée, elle prendrait aussi une douche et de quoi se changer, ne supportant pas d'être aussi mal en point, surtout en compagnie masculine, même si c'était quelqu'un de son gang, c'était une image qu'elle devait garder. Voilà pourquoi, elle marchait devant lui, pour ne pas qu'il voit son visage, encore abimé par le contact du sol, des larmes et du sang qui coulait légèrement le long de sa lèvre.

- « Merci, au fait ! J'aurais aimé voir cette démonstration. »

Elle aurait surtout aimée y participer, mais les choses en on décidé autrement et c'était tant pis. De toute façon, il y aurait surement d'autres occasions de montrer l'étendue du talent de la demoiselle en matière de corps à corps. Enfin, si un adversaire à sa taille et sa corpulence pouvait pointer le bout de son nez. 48kg contre 110, c'était un peu inéquitable, non? Essayant de se rassurer interieurement de son échec et de la honte qu'elle avait vis-à-vis d'un membre de son gang, elle ralentit enfin le pas pour arriver à la hauteur de Tai, se rapprochant doucement de lui. Non pas que les rues l'effraiyait maintenant, ce n'était pas une mauviette, mais tout de même, il fallait un peu de prudence. Ensemble, on est plus fort, n'est ce pas? Même si les autres ont tendances à rester solitaire, dommage pour eux.

- « C'est encore à un bon kilomètre. »

Elle ne s'en était pas rendue compte, mais ils avaient beaucoup marché durant cette soirée, mine de rien, si bien que le Quartier Est n'était plus très long maintenant. Plus que quelques minutes et la demoiselle pourrait se prélasser, dans son petit palais, même s'il n'avait rien de tel, à ses yeux, c'était déjà beaucoup mieux que rien. Les batimetns vident de sens apparaisaient déjà au loin. Aucune honte sur son lieu d'habitation, la demoiselle marcha d'un pas plus décidé et plus assuré au fur et à mesure que les batiments se rapprochaient.

Enfin, ils étaient au bas du batiment. Vieux, grinçant et surement, avec ces 7 étages sans ascenseur. Soupirant, elle chercha dans son sac ses clés, vieilles aussi, pour ouvrir la porte du rez-de-chaussée. Après quelques minutes, elle les trouva enfin et les inséra dans la serrure. Entrant, elle tenait la porte, faisant signe à Tai d'entrer avant de refermer la porte derrière celui-ci.

- « C'est au 7ème. »

Elle ne voulut pas voir la tête surement découragé du jeune homme, alors qu'il n'y avait pas d'ascenseur. Montant les marches quatre à quatre, elle se dépêchait de plus en plus. Étrangement, elle n'avait jamais invité aucun mec dans son appartement, elle était toujours dans les leurs, à eux, ces mecs qu'elle séduisaient. Soupirant, alors qu'elle arrivait devant la porte n°722, elle ouvrit péniblement celle-ci. Un grincement se fit entendre.

HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
私 は Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Dance With The Devil ( Pv Sheryl McDones )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dance With The Devil ( Pv Sheryl McDones )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kensei no Ichi :: Kensei : Centre Campus Universitaire { RPG :: ▬ Quartier Commerçant :: → Autres.-

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit